Le 18 novembre vers 19h00, notre Jocelyne est tombée du haut de l’escalier du perron sans connaissance, plongeant la tête la première, heurtant violemment la dalle en béton.

En descendant de la chambre, je l’ai trouvée allongée par terre, inconsciente, sa tête posée au sol baignant dans une marre de sang.

Après avoir vérifié si elle respirait, j’ai appelé le SAMU et l’ai recouverte d’une couverture sans savoir depuis combien de temps elle gisait là inanimée.

Les pompiers étaient là 10 minutes plus tard, le SAMU 5 minutes après.

Les pompiers l’ont installée dans l’ambulance du SAMU où elle a été intubée et ventilée immédiatement.

L’ambulancier est venu pour me dire que son état était grave, tant par le coma dans lequel elle était que par l’importance du traumatisme et que le médecin du SAMU allait venir me voir pour faire le point et me dire ce qui allait se passer dans l’immédiat.

Il est venu au bout d’une heure et quart pour me dire qu’ils avaient une place pour elle à l’hôpital Beaujon où elle allait passer un scanner avant d’être prise en charge en réanimation.